Travaux en extérieur

Bonne nouvelle: l’isolation du 1er étage est terminée, l’isolant posé sur toute la surface du toit, et le placo bien enduit, prêt à être peint.

La physionomie de cet étage a totalement changé en 3 mois, c’est vraiment très sympas, alors même que ce n’est pas encore peint en blanc.

Les élagueurs ont eux aussi bien avancé les travaux sur les arbres du terrain. Tout ce qui ne pouvait pas être broyé a été débité en buches de 50cm. Toutes ces buches ont été entassées en haut du terrain en bordure de la forêt.

On m’a fortement conseillé de fendre les buches avant de les ranger correctement. Devant le tas de bois, je me rend compte que ce travail va me prendre pas mal de temps. Une chose est certaine, le tas ne peut pas rester ainsi!

Après avoir « joué » à fendre les buches avec le Merlin ou les coins, je me rends compte qu’il me faut une fendeuse digne de ce nom. Effectivement, même avec du bois noueux comme avec nos vieux pommiers, fendre les buches devient presque un jeu d’enfant avec la nouvelle fendeuse hydraulique.

En revanche, les buches les plus grosses (jusqu’à 60cm de diamètre) doivent être fendues avec les coins et la masse.

Après deux jours, les deux tas où sont rangées les buches fendues ont bien grossi, mais le tas principal ne semble pas avoir beaucoup diminué!

Sinon, sur le terrain, l’herbe a commencé a bien pousser. Cette année, on va tenter de tondre très régulièrement la zone du terrain que le paysagiste doit refaire à la fin de l’été. On est supposé leur laisser un terrain bien tondu, plus on le fera régulièrement, et moins la tâche sera difficile en Août prochain.

J’ai donc tondu la zone en tentant de respecter le plan du paysagiste. Une fois cette zone tondue, on peut se rendre compte de l’étendue du chantier du paysagiste.